Volleyweb

L'actualité du volley-ball français et international en ligne.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Volley en danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
bibi



Messages : 872
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 13:30

Enfin je doute fort qu'une chaine mette 2M€ par an pour mettre des caméras dans une salle de Charpy aux 3/4 vide ou dans des gymnases de 600 places, même remplis jusqu'aux cintres.

Les TV ne vont pas se bousculer pour le Volley ,filmer dans des salles comme Chaumont, Narbonne, Nantes, Sète ,St Nazaire qui ressemblent a des gymnases de collèges c'est pas le pied visuellement !!!

Après il y a les salles vides comme Paris ,Cannes ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ViaducRouge



Messages : 305
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : à votre avis ?

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 13:31

flipflip a écrit:
Cradok le problème n'est pas unique au Paris Volley dans la ville.
Au hand, ils ont l'une des meilleures équipes au monde et leur salle n'est pas remplie non plus.
Au basket c'est pareil la saison dernière Nanterre et Paris Levallois sont les deux derniers sur 16 au classement des affluences.
Le problème n'est pas unique en plus! Toulouse est une très grande ville par exemple et ils ont du mal à remplir leur salle et pareil pour Lyon.
Flipflip,

Euh pour info,
- Nanterre au basket, il n'y a que 1540 places (1040 en configuration volley pour info), c'est la plus petite salle du Championnat Pro A de Basket, le taux de remplissage est de 97% à l'année (les 3% de places vides c'est pour les match de la semaine qui commencent à 20h45 à cause de la TV ce qui fait que certains ne peuvent plus repartir chez eux par les transports).

Comparaison avec Chaumont deuxième plus petite salle Ligue A 840 places, et bien le taux de remplissage est analogue (mais pas avec les mêmes supporters lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azur



Messages : 215
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 13:42

Excellente remarque blottier2012. Il est grand temps que la LNV se renouvelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
setois



Messages : 430
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 15:48

azur a écrit:
Excellente remarque blottier2012. Il est grand temps que la LNV se renouvelle

Vous rèvez, la LNV ,c'est comme le sénat on en sort que les pieds devant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
super u jéjé



Messages : 172
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 16:23

pour faire simple, je pense que le volley n'est culturellement pas implanté en France..A part Tours, Tourcoing (avant), Poitiers, Toulouse pour remplir les salles OK, le reste ce n'est pas la peine, et qu'on ne me, parle pas de Chaumont et de sa minuscule salle, peut etre une bonne ambiance mais 800 places ! ! ! !. Et encore quand je parle de Poitiers, c'est qu'il n'y a aucun autre sport de haut niveau dans cette ville voilà pourquoi le volley marche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blottier2012



Messages : 408
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 16:25

setois a écrit:
azur a écrit:
Excellente remarque blottier2012. Il est grand temps que la LNV se renouvelle

Vous rèvez, la LNV ,c'est comme le sénat on en sort que les pieds devant.
Elle est très bonne. Malheureusement, on est très proche de la vérité. Ils viennent de rajeunir les effectifs avec l'entrée au bureau d'un dirigeant de Sète, Thibaut. Tu le connais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michmuch35



Messages : 58
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 16:33

Bonjour,
Je crois que c'est pas Thibaut mais THIBOUT MICHEL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ViaducRouge



Messages : 305
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : à votre avis ?

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 16:36

super u jéjé a écrit:
pour faire simple, je pense que le volley n'est culturellement pas implanté en France..A part Tours, Tourcoing (avant), Poitiers, Toulouse pour remplir les salles OK, le reste ce n'est pas la peine, et qu'on ne me, parle pas de Chaumont et de sa minuscule salle, peut etre une bonne ambiance mais 800 places ! ! ! !. Et encore quand je parle de Poitiers, c'est qu'il n'y a aucun autre sport de haut niveau dans cette ville voilà pourquoi le volley marche...
A Chaumont, s'il n'y a que 800 places, ce n'est pas une question de culture volley ou pas, c'est qu'il n'y a pas plus grand. Le CVB pourrait remplir une salle de 2000 personnes, s'il y avait une salle de 2000 personnes. Mais quand on sait que la ville de Chaumont a laissé crasher une équipe de foot en ligue 2 il y a 25 ans, a laissé partir l'organisation du Trophée Aicha des Gazelles vers Toulouse (il commençait à prendre de l'ampleur), ya peut être pas de volonté d'entretenir une culture sportive professionnelle au niveau des institutions ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
setois



Messages : 430
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 17:09

blottier2012 a écrit:
setois a écrit:
azur a écrit:
Excellente remarque blottier2012. Il est grand temps que la LNV se renouvelle

Vous rèvez, la LNV ,c'est comme le sénat on en sort que les pieds devant.
Elle est très bonne. Malheureusement, on est très proche de la vérité. Ils viennent de rajeunir les effectifs avec l'entrée au bureau d'un dirigeant de Sète, Thibaut. Tu le connais ?
Oui, c'est un ancien joueur de l'Arago dans les années 70, c'est quelqu'un de bien, mais à la LNV ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albator

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 16/04/2015

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 17:41

Bonsoir à tous
Pour suivre le volley depuis plusieurs années, je pense qu'il vit au-dessus de ses moyens. Il ne faut pas de voiler la face, le volley est et restera à mon sens un sport anonyme. Vouloir faire du volley un sport professionnel comme le foot est une utopie. Le basket-ball s'y est lui aussi résigné alors qu'il yh a quelques années, il était un produit phare. Le volley, qui vit sous perfusion des subventions des collectivités territoriales, doit se muer en sport semi-pro. La LNV doit rapidement prendre conscience de ce problème et revoir ses obligations en terme du nombre de contrats professionnels sous peine de voir disparaitre, un à un, de nombreux clubs qui sont les deux poings liés par les décisions des politiques.
Avec la crise, avec la diminution des aides de l'état aux régions et aux départements, les clubs sportifs et l'ensemble des associations vont devoir se serrer la ceinture. Il faut essayer de sauver c e qui peut encore l'être.
La disparition de Saint-Nazaire du secteur professionnel en est la plus flagrante démonstration. Quel sport pro existe à Saint-Nazaire ? Il faut croire que les élus ne misent par sur le volley pour faire briller leur ville. Alors vous imaginez la situation des clubs de volley dans des agglomérations où existent d'autres structures sportives évoluant au haut-niveau.
Dans une société en constante mutation où le zapping est roi, il est utopiste de croire que le public va se précipiter dans les salles, que les partenaires privés vont se battre pour avoir leur nom sur un maillot de volley....
Du reste, les chaînes ne se battent pas pour retransmettre ce sport. On arrive loin derrière le foot, la formule 1, le hand, le basket. Même la pétanque (Eurosport) est bien plus médiatisé que le volley.
Et croyez bien que la disparition d'un club de volley ne va émouvoir que les initiés. Le grand public s'en moque. Les élus souvent aussi.
J'en appelle donc aux dirigeants de la LNV et de la FFVB : il est urgent de revoir votre copie, de diminuer les exigences afin de donner un bol d'oxygène à tous les clubs pro qui sont une vitrine pour leurs jeunes licenciés. Car n'oublions pas  que les jeunes viennent à ce sport souvent en assistant à un match de leurs aînés.
Il est donc urgent de créer le volley du XXIe siècle. Les années dorées sont terminées. Sans un changeement radical de politique nationale on va dans le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azur



Messages : 215
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 18:37

Magnifique remarque de albator . Juste une précision : La LNV n'a pas l'intention de changer de cap . Nous en avons la certitude avec le fait qu'elle a refusé toutes les propositions présentées par l'UCPVB . Ces propositions qui , parait-il , émanaient des Présidents de LAF avaient comme objectif de faire diminuer les dépenses des clubs vu le contexte économique actuel .
C'est grave .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albator

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 16/04/2015

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 19:46

La LNV c'est aussi les clubs. Si les dirigeants actuellement en place ne veulent pas changer le cap, il faut que les présidents des clubs s'allient pour prendre le pouvoir.
Certains présidents de club dont celui d'Avignon ou de Saint-Brieuc fait partie des instances nationales de la LNV : ils doivent prendre leurs responsabilités. Je lance un appel solennel au président Aloro et à ses acolytes afin qu'ins écoutent les difficultés de leurs clubs. Quand ceux-ci disparaitront, la LNV disparaitra aussi.
Comme le dit la maxime il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. J'ose espérer que pour la survie d'un sport que l'on aime, les élus nationaux seront écoutés, comprendre et agir pour le bien du volley-ball.
J'en appelle d'ailleurs à tous les acteurs du volley : dirigeants, joueurs, entraîneurs, arbitres.
On est tous des passionnés. Pour que notre passion continue d'exister il faut absolument changer de politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armel

avatar

Messages : 466
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 20:19

Je suis en complet désaccord avec toi Albator.
Pour moi il ne faut pas moins d'obligations, mais plus, le cas échéant. Quitte à se retrouver avec moins de clubs pros dans un premier temps.

Déjà une remarque, tu regrettes que St Nazaire n'ait plus une équipe pro ... Mais tu veux permettre que les équipes ne soient plus pro ? J'avoue chercher où est la cohérence.

Ensuite qu'est-ce qu'un sport pro? C'est un sport dont les acteurs majeurs (les joueurs) sont payés pour jouer à temps plein au volley. (et pas faire 3 entrainements par semaine après le boulot ou après les cours pour les étudiants)
On n'a pas besoin de verser des salaires en millions d'euros pour être un sport pro. En fait en se basant sur le SMIC, pour avoir 12 joueurs, un coach, et quelques permanents autour pour faire tourner le club, 300 000€ par an c'est pas loin d'être suffisant.
Nancy n'était pas tellement au dessus de ça la saison passée.

Avec un budget de 500 000€ on peut avoir une équipe professionnelle en volley. Vu les budgets actuels en ligue A, ça laisse de quoi encaisser un effritement des subventions publiques, et en tout cas les clubs qui adapteront leurs dépenses à leurs recettes ne disparaitront pas, comme le démontre justement St Nazaire.

N'oublions pas que si les clubs n'ont plus l'obligation de signer des contrats pros aux joueurs, on va non seulement avoir des équipes moins entrainées, mais en plus des jeunes qui vont faire des choix de carrière négligeant le volley-ball, avec les répercutions sur les équipes de France.

Maintenant venons-en aux obligations des clubs.
Qui a intérêt à ne pas avoir d'obligations particulières ? Les clubs qui se reposent tranquillement sur la subvention municipale qui tombe tranquillement tous les ans.
Quand on n'a pas de sponsor, on s'en fiche de ne pas avoir de public, ni de médiatisation. Quand on a des partenaires privés, il faut du retour sur investissement.
Mais le jour où les subventions ne suivront plus, c'est tous les salariés du club qui se retrouveront sur le carreau.

Une chose est certaine, les clubs qui se plaignent des obligations de la LNV ont intérêt à ne jamais se qualifier pour une coupe d'Europe, car ils vont faire des cauchemars après avoir lu les cahiers des charges de la CEV.
Ces obligations n'ont qu'un but: assurer un minimum de qualité au spectacle du volley. Les supprimer, c'est comme si un commerce fermait sa vitrine pour ne plus avoir à l'éclairer: je ne vois pas comment ça va lui ramener des clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albator

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 16/04/2015

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Jeu 16 Avr - 21:03

Apparemment je suis à côté de la plaque.... D'après Armel. Le SNVBA disaprait et tu ne te poses pas de question. Pardon il va repartir en N1. C'est vrai qu'il est fréquent qu'au foot au basket, au rugby ou au hand, un club de l'élite reparte la saison suivante en 3e division nationale ! Ils repartent en N1 car les subventions ne suivent pas. Et Saint-Nazaire n'est pas un cas isolé. Harnes, l'avenir de Beauvais etc.. etc....
Tu veux mettre plus d'obligations quitte à ce qu'il y est moins de clubs . OK cela va finir comme le water polo 8 clubs en élite. Ce qui est certain c'est qu'en faisant disparaitre les clubs on n'est pas certain que d'autres viendront. Je te rappelle que depuis deux ans, il n'y a qu'une seule montée en Ligue B voire aucune je crois car les clubs accédant de N1 n'ont pas les moyens financiers. Dans quel autre sport vois-tu cela... finalement il n'y a qu'à faire des franchises comme aux USA.....
Pour Nancy tu te trompes, le budget était de 450.000€, 540.000€ cette année. Ils font des économies sur tout voyage en mioni-bus, reviennent après les matches, le coach conduit, dès fois des joueurs : effectivement c'est trés pro....
Enfin je rappelle qu'en Ligue A le ticket d'entrée est d'1.000.000€...... Canteleu a disparu l'an passé alors qu'il devait évoluer en Ligue A....
Réveilles toi !!
Un joueur payé 25000€ par an revient à 50.000 pour le club. Multiplie par 8 cel fait déjà 400.000 ! Et dans le club tu n'as pas que l'équipe fanion...... Et au contraire de ce que tu prétends la LNV impose un certain nombre de contrats pro...
Regardes le dernier rapport de la DNCG,  tu verras que pour tous les clubs, l'apport des subventions dans le budget se situe presque à 80%. Les partenaires privés n'ont plus d'argent... et ceux qui en ont préfèrent d'autres sports.
Enfin, regarde la Ligue F. Quel est l'intêret d'une compétition qui depuis une décennie sacre toujours le même club (le plus riche) et finalement presque le seul qui peut s'appuyer sur un gros sponsor privé (Leclerc) que passera-t-il quand sa présidente partira ?
Non le volley ne peut plus vivre au-dessus de ses moyens !
Enfin tu me parles d'un sport pro...... penses tu que bcp de volleyeurs gagnent leur vie  et pourront assurer leur avenir ? C'est certainement pourquoi les clubs français sont envahis d'étrangers qui ont choisi le sport car ils ne pouvaient peut-être pas accéder aux études dans leur pays. Beaucoup d'espoirs  Français ont un moment privilégié leurs études pour assurer un avenir professionnel. Puisque tu me parles de Nancy, je crois savoir qu'Hentzen , le 2e passeur, travaille dans une banque et à un demi-contrat.....CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delelis9



Messages : 27
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 7:06

albator a écrit:
Apparemment je suis à côté de la plaque.... D'après Armel. Le SNVBA disaprait et tu ne te poses pas de question. Pardon il va repartir en N1. C'est vrai qu'il est fréquent qu'au foot au basket, au rugby ou au hand, un club de l'élite reparte la saison suivante en 3e division nationale ! Ils repartent en N1 car les subventions ne suivent pas. Et Saint-Nazaire n'est pas un cas isolé. Harnes, l'avenir de Beauvais etc.. etc....
Tu veux mettre plus d'obligations quitte à ce qu'il y est moins de clubs . OK cela va finir comme le water polo 8 clubs en élite. Ce qui est certain c'est qu'en faisant disparaitre les clubs on n'est pas certain que d'autres viendront. Je te rappelle que depuis deux ans, il n'y a qu'une seule montée en Ligue B voire aucune je crois car les clubs accédant de N1 n'ont pas les moyens financiers. Dans quel autre sport vois-tu cela... finalement il n'y a qu'à faire des franchises comme aux USA.....
Pour Nancy tu te trompes, le budget était de 450.000€, 540.000€ cette année. Ils font des économies sur tout voyage en mioni-bus, reviennent après les matches, le coach conduit, dès fois des joueurs : effectivement c'est trés pro....
Enfin je rappelle qu'en Ligue A le ticket d'entrée est d'1.000.000€...... Canteleu a disparu l'an passé alors qu'il devait évoluer en Ligue A....
Réveilles toi !!
Un joueur payé 25000€ par an revient à 50.000 pour le club. Multiplie par 8 cel fait déjà 400.000 ! Et dans le club tu n'as pas que l'équipe fanion...... Et au contraire de ce que tu prétends la LNV impose un certain nombre de contrats pro...
Regardes le dernier rapport de la DNCG,  tu verras que pour tous les clubs, l'apport des subventions dans le budget se situe presque à 80%. Les partenaires privés n'ont plus d'argent... et ceux qui en ont préfèrent d'autres sports.
Enfin, regarde la Ligue F. Quel est l'intêret d'une compétition qui depuis une décennie sacre toujours le même club (le plus riche) et finalement presque le seul qui peut s'appuyer sur un gros sponsor privé (Leclerc) que passera-t-il quand sa présidente partira ?
Non le volley ne peut plus vivre au-dessus de ses moyens !
Enfin tu me parles d'un sport pro...... penses tu que bcp de volleyeurs gagnent leur vie  et pourront assurer leur avenir ? C'est certainement pourquoi les clubs français sont envahis d'étrangers qui ont choisi le sport car ils ne pouvaient peut-être pas accéder aux études dans leur pays. Beaucoup d'espoirs  Français ont un moment privilégié leurs études pour assurer un avenir professionnel. Puisque tu me parles de Nancy, je crois savoir qu'Hentzen , le 2e passeur, travaille dans une banque et à un demi-contrat.....CQFD
pourquoi parler de l avenir de Beauvais je crois qu il est serein
les charges imposées pour juin par la dncag seront respecter de plus
le budget annoncé serait de l ordre de 1million4 ???? pour la saison future.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flipflip



Messages : 4221
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 43
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 7:30

1.4 million de budget pour Beauvais la saison prochaine?
Ca sera alors le second budget de la Ligue A juste derrière Tours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delelis9



Messages : 27
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 8:01

flipflip a écrit:
1.4 million de budget pour Beauvais la saison prochaine?
Ca sera alors le second budget de la Ligue A juste derrière Tours...
chiffre annonce au pot v.i.p mercredi soir en présence des élus mairie
et conseil générale confirmer dans la presse locale hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bolchoi

avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 30/10/2011
Localisation : ouest

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 8:05

flipflip a écrit:
1.4 million de budget pour Beauvais la saison prochaine?
Ca sera alors le second budget de la Ligue A juste derrière Tours...


Je pensais avoir ouvert un post sur l'évolution du volley.
Si vous voulez savoir lequel à la plus grande ou la plus grosse ( je parle de la salle, de l'équipe , du budget ou que sais je ), il y a d'autres post pour cela.
Merci à Albator ou Armel, entre autre, d'avoir exposé leur vision, bien contradictoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blottier2012



Messages : 408
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 8:35

delelis9 a écrit:
flipflip a écrit:
1.4 million de budget pour Beauvais la saison prochaine?
Ca sera alors le second budget de la Ligue A juste derrière Tours...
chiffre annonce au pot v.i.p mercredi soir en présence des élus mairie
et conseil générale confirmer dans la presse locale hier.
Je souhaite sincèrement que les projets budgétaires de Beauvais aboutissement mais je reste assez dubitatif.
Votre président me fait penser au dernier de Poitiers qui avait confondu 5 000 et 500 000 € de déficit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
setois



Messages : 430
Date d'inscription : 05/05/2014

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 8:51

flipflip a écrit:
1.4 million de budget pour Beauvais la saison prochaine?
Ca sera alors le second budget de la Ligue A juste derrière Tours...
Formidable,ils ont trouvés la somme pour résorber le trou.
Donc, la morale est sauve, on falsifie,on embauche alors que l'on ne peut pas.
On se fait gronder et perd 9 points, puis on en récupère 2.
Au final, il ne s'est rien passé.
Circulez, il n'y a rien avoir.
L'an prochain , on aura la deuxième équipe du championnat après Tours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suppra06

avatar

Messages : 1005
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Nissa La Bella

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 9:44

[size=36]Harnes : la municipalité ne suit plus et renonce au volley professionnel[/size]


La rumeur se faisait grandissante, c’est désormais officiel, le volley-ball professionnel à Harnes s’arrête. Principal financeur, la municipalité met les pousses et se dit incapable de faire davantage alors qu’il faudrait beaucoup plus d’argent pour poursuivre. Le HVB repartira en Nationale 2.

«  Nous allons arrêter le volley professionnel.  » Quelques mots qui claquent comme une sentance mais ce n’est pas de gaité de coeur dit-il, que Philippe Duquesnoy a pris cette décision. Le maire d’Harnes aussitôt de préciser qu’elle émane d’un tour de table effectué mardi de la semaine dernière et qui réunissait, outre les représentants municipaux, ceux du Pas-de-Calais, de la Région (la CALL était absente, ndlr) et du Harnes VB qui a exposé la situation. Le club qui est subventionné à 82 % par les collectivités disposait d’un budget de 535 000 € en 2014, la municipalité ayant financé à hauteur de 286 422 €. Une ou plutôt des factures puisque la Ville a été contrainte de mettre la main à la poche, tantôt pour des déplacements en Coupe de France (1 422 €), le maintien des deux équipes en Nationale et Ligue B (18 000 € et 25 000 €) ou encore « une rustine » de 80000 € pour boucler. «  On ne peut plus aller plus loin, or il le faudrait. Il y a un déficit structurel de 50000 € et un décallage budgétaire de 80 000   €. Les joueurs sont payés, mais tardivement.  » regrette le maire d’Harnes. «  Ce n’est pas lié à la baisse des dotations. Je suis gestionnaire d’une commune, pas d’un club de volley. » En neuf années, la municipalité a ainsi versé un million huit cent treize mille euros. Les financements privés ont aussi fondu. En moins de quatre ans, ils sont tombés de 85 000 € à 45000 €.
Une perte du statut professionnel pour le HVB qui soulève aussitôt une question. À quoi la nouvelle salle de 2 000 places qui devrait être inaugurée en juin va-t-elle servir ? Une salle dédiée au volley et au handball. «  Elle est terminée et je ne peux pas aller plus loin. On a mouillé la chemise pour cette salle et je ne peux plus financer ma propre équipe. La volonté n’est pas de faire mourir le club. Il faut le temps de se refaire une santé. Et s’ils repartent un jour en Pro B, pourquoi pas...  » confie Philippe Duquesnoy. La salle Maréchal accueillera donc le HVB en N2, les volleyeuses actuellement en Elite féminine et les handballeuses qui sont en N2. Mais plus vraiment de phare pour éclairer tout ça. Du CK Harnes au HVB, l’histoire du volley à Harnes est telle que ce club né en 1949 ne pourra que renouer avec son lustre. La culture ne s’efface pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delelis9



Messages : 27
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 11:06

bolchoi a écrit:
flipflip a écrit:
1.4 million de budget pour Beauvais la saison prochaine?
Ca sera alors le second budget de la Ligue A juste derrière Tours...


Je pensais avoir ouvert un post sur l'évolution du volley.
Si vous voulez savoir lequel à la plus grande ou la plus grosse ( je parle de la salle, de l'équipe , du budget ou que sais je ), il y a d'autres post pour cela.
Merci à Albator ou Armel, entre autre, d'avoir exposé leur vision, bien contradictoire
bolchoi
je répond a albator sur ce post car il parle des soucis de Beauvais
ici et pas ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrix



Messages : 89
Date d'inscription : 24/11/2014

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 11:21

Un bon sujet de créer.
C'était dans l'air depuis des années, survivre (car les clubs survivent grâce aux collectivités) n'est plus d'actualité, les municipalités n'ont plus l'aide de l'état alors elles coupent au moins important et en terme économique c'est le sport de haut niveau NON lucratif: LE VOLLEY-BALL en l’occurrence.
Les grandes villes en ont bien assez du foot, basket voire hand pour certaines donc coupe le moins rentable en spectateur ou partenaires privés.
Des salles vides quoiqu'on en dise, des retransmissions TV (Eurosport avec Béziers: un drame) pitoyables ce qu'il faut espérer c'est qu'effectivement des grands groupes comme Bein ou Canal "investissent" encore dans le championnat grâce à l'EDF. Ca passe aussi par plus de visibilité et de compréhension de notre championnat, le niveau est bon donc restructurer et permettre de faire voir des matchs à enjeu devant du public et pour ça le retour de Poitiers est une aubaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albator

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 16/04/2015

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 12:42

Matrix est de mon avis et je m'en félicite !!!
Pour Beauvais je donnais que l'exemple des bruits que j'avais entendu.
La disparition de Harnes va aussi dans mon sens. Vous imaginez que l'on n'arrive pas à maintenir en vie du volley prof pour qqs centaines de milliers d'euros bien loin du budget du foot
Et dire que certaines nt maintenir encore plus d'obligations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azur



Messages : 215
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Le Volley en danger   Ven 17 Avr - 13:17

Une autre possibilité pour sauver le volley . Faire en sorte que certains clubs puissent se regrouper . On pourrait bien envisager 1 équipe par  Région  ou par département ; 
Mais lorsque l'on voit par exemple : Sète et Montpellier en LAM
Cannes et Nice ( LAM et LBM)
Istres et Venelles en LAF
Le record : Cannes et Le Cannet ( 3 km de distance entre les 2 salles ) .. et encore MOUGINS qui risque de monter ( 5 km avec les 2 autres salles ).........
Il faudrait peut être que quelqu'un se penche sur cette éventualité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Volley en danger   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Volley en danger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Volley en danger
» Forêt de Fontainebleau...attention danger (de radars) !
» [2L16V - echappement] Peut il y avoir danger avec une sourdine?
» Le Frolic : un danger ?
» Danger du VD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Volleyweb :: Volley-Ball :: Championnats français-
Sauter vers: